logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/01/2009

mexique (géographie)

GEOGRAPHIE
Le Mexique est un pays immense (près de 4 fois la France)
Superficie : 1 972 551 Km2, comprenant 31 États plus un District Fédéral.
Situation : Traversé par le tropique du Cancer, le Mexique compte 13 363 Km de frontières dont les États-Unis (3000 Km), le Guatemala et le Belize et près de 10 000 Km de côtes, que bordent quatre mers: l'océan Pacifique, la mer de Cortés, le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes.
Le pays est doté d'un important réseau hydrographique et environ 11% de terres sont cultivables.
Deux chaînes montagneuses orientées nord-sud, la Sierra Madre orientale et la Sierra Madre occidentale ceinturent un vaste plateau, l'Altiplano central, de 1 000 à 2 000 m d'altitude.
Au sud de la ville de Mexico, la Sierra Madre longe la côte sud-ouest avec ses volcans actifs et ses plus hauts sommets le Pico de Orizaba (5 611 m) et le Popocatépetl (5 452 m). Le sud, est composé de basses terres et de hauts plateaux. La Sierra Madre de Chiapas se trouve le long de la côte pacifique. La péninsule du Yucatán remonte dans le golfe du Mexique côté Atlantique.
Capitale : Mexico (District Fédéral)
Principales villes : Mexico, Guadalajara, Monterrey, Puebla.
Nombre d'habitants : 91 millions.

CLIMAT
Les plaines côtières du sud du tropique présentent un climat chaud et humide. Les hauteurs de l'intérieur sont en revanche plus sèches et tempérées et les sommets souvent enneigés. La saison chaude et humide dure de mai à octobre, avec des températures maximales entre juin et septembre. Les régions côtières de faible altitude sont plus arrosées et plus chaudes.

FAUNE et FLORE
Hormis les zones désertiques de l'Altiplano Central et de l'ouest de la Sierra Madre occidentale, le Mexique offre une grande variété de zones de végétation. Les chênes et les pins au centre du pays, malgré une déforestation galopante. Le Sud-est du pays abrite la forêt tropicale humide (fougères, palmiers, acajous), qui souffre elle aussi du déboisement. Dans les plaines côtières de l'ouest et le nord du Yucatán ce sont des forêts de résineux.Ratons laveurs, lapins et serpents se rencontrent dans la majeure partie du Mexique. Dans le nord, le bétail a repoussé les gros mammifères (pumas, daims, coyotes) dans des régions isolées, souvent montagneuses.
Les forêts tropicales du sud et de l'est sont le domaine des singes-araignées et singes hurleurs, des jaguars, des ocelots, des tapirs, des fourmiliers, des pécaris, des daims et de divers reptiles tropicaux comme le boa constrictor. L'iguane et le gecko se rencontrent dans les zones les plus chaudes, tout comme les scorpions.
L'ordre des oiseaux est représenté par des colibris, perroquets, perruches, toucans, flamants roses. Les papillons "Monarque" venus du Canada au Michoacán sont uniques.

ARTS
Les civilisations précolombiennes se sont illustrées par des représentations en pierre de dieux, d'animaux et de formes humaines. Les plus surprenantes sont sans doute les gigantesques têtes olmèques.
L'art des Aztèques, se caractérise par des sculptures de crânes et des représentations symboliques de dieux. De nombreux palais, tombeaux et pyramides témoignent de l'importance donnée à l'architecture par ces civilisations. Ils sont visibles en divers points du pays, notamment à Chichén Itzá (Yucatán), à Palenque (Chiapas) ou à Teotihuacán (près de Mexico).
Les Mayas du Sud-est du pays furent certainement, les plus créatifs. Outre de très belles poteries et des fresques aux couleurs étonnantes, ils ont laissé d'innombrables sculptures de pierre.
La période coloniale a donné naissance à un art pictural influencé par l'esthétique espagnole. Le pays se couvre dans le même temps de nombreuses églises. Le style baroque s'exprima à partir du XVIIe siècle, en réponse à la sévérité des styles Renaissance précédents. L'époque contemporaine s'illustre par d'immenses fresques murales, notamment celles de Diego Rivera, qui, en seize années, peignit sur 450 m² l'histoire du Mexique.Les mariachis, chanteurs traditionnels, sont l'expression musicale mexicaine la plus connue. La musique populaire, très présente, varie cependant des mélodies simples qui accompagnent les danses traditionnelles aux styles modernes importés.
Carlos Fuentes, Juan Rulfo et Octavio Paz ont exporté avec talent la littérature mexicaine.
Le cinéma, de Fernando de Fuentes à Arturo Ripstein, est actif au point que l'on a parlé d'école mexicaine".

10:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique